Corona frappe Curling Canada – une mise à jour

0
4019
12.6.20 : Nouveaux cas quotidiens au Canada (worldometers)
12.6.20 : Nouveaux cas quotidiens au Canada (worldometers)

In: English Deutsch Italiano Svenska

Comme ici en Europe, la saison de curling 2019/20 s’est terminée aussi tôt au Canada. Deux jours avant l’événement, la WCF a annulé les Championnats du monde de guérison féminine qui auront lieu en Colombie-Britannique. Le 16 mars, Curling Canada a publié une déclaration qui a terminé la saison au Canada :

« Curling Canada exhorte vivement tous les centres de curling au Canada, affiliés ou non, à suspendre immédiatement temporairement toutes les activités nationales de curling sanctionnées, jusqu’à nouvel ordre, compte tenu des risques pour la santé publique associés au COVID-19. »

Corona au Canada

Nouveaux décès quotidiens au Canada (worldometers)





Le Canada semble avoir atteint le sommet des nouveaux cas vers le 22 avril, avec environ 1 800 cas par jour et deux semaines plus tard, le nombre de décès quotidiens semble avoir dépassé les 200 cas. Depuis lors, les deux chiffres sont en baisse. En fait, il y a 400 nouveaux cas et environ 50 décès par jour, mais encore plus de 32 000 cas actifs.






Les conséquences pour les tournois publics

Comme nous le savons tous maintenant, la « distanciation sociale » est la principale façon pour les gouvernements que nous en ce moment d’empêcher la propagation du virus.
En ce qui concerne les tournois de curling, cela a de graves conséquences pour le financement. La plupart des tournois ont besoin de spectateurs pour payer les factures. Les stades vides comme nous le voyons maintenant dans le football européen ne sont dans la plupart des cas pas possibles. Les billets ne sont qu’une partie du financement de ces événements. Des présentations des producteurs aux kiosques de marchands locaux de fournitures de curling, il existe de nombreuses sources d’argent. Sans oublier le kiosque qui vend de la bière et des hot-dogs. Sans ces fonds, c’est difficile. Très difficile.
Les événements doivent être planifiés à long terme et personne ne sait, quelles règles s’appliqueront au moment d’un événement. Le pire des cas serait un événement annulé à court terme, mais tous les contractes déjà fait.

Quelle est la situation actuelle a l’autre côté de l’Atlantique?

Que corona est capable de frapper les curlers sur la patinoire n’est pas en doute. Personne n’a oublié comment, après un bonspiel à Edmonton, 40 des 73 participants ont testé la positivité. D’autant plus qu’il s’agissait d’un événement pour les professionnels de la santé.
Alors, comment va-t-il continuer dans le pays où le curling est un sport de masse?
L’un des premiers événements de la saison à venir, la « Shorty Jenkins Classic » qui se tiendra en septembre en Ontario, a déjà été annulée. Déjà le 8 mai est venu la triste nouvelle quand Gord McCrady Jr. a posté:

« Nous avons estimé qu’il était dans l’intérêt des partisans, des bénévoles, des joueurs de curling et de nos principaux commanditaires, AMJ Campbell, Jet Ice, VIA Rail, Choose Cornwall et le Cornwall Curling Centre de reporter d’un an »,

Les nouvelles sont, qu’il n’y a pas beaucoup de nouvelles.

Katherine Henderson, chef de la direction de Curling Canada
Katherine Henderson, chef de la direction de Curling Canada

Le « Grand Slam de Curling » offre des billets pour les événements à partir du 20 octobre – pas un mot sur le virus. Aussi Curling Canada continue à vendre des billets pour les événements à partir de Novembre.
World Curling Tour semble avoir déjà annulé certains événements. Le Canad Inn’s sur Octobre, 9e avait, après avoir été annulé en 2019 en raison d’une tempête, a été annulé à nouveau.
Mais -pour résumer- jusqu’à présent, il n’y a pas beaucoup de nouvelles. La plupart des organisateurs d’événements semblent attendre une image plus claire. Et ce n’est pas une surprise puisque Curling Canada « regarde toujours les choses au jour le jour » comme l’a dit son chef de la direction Katherin Henderson à CBC à la fin mai. À l’heure actuelle, il ne semble pas y avoir de plan, mais un ensemble de scénarios, même pour les éléments essentiels comme les qualifications pour les Jeux olympiques.

Jill Richard, la directrice de Curling Alberta, a déjàagi . La saison prochaine, l’Alberta accueillera les « Championnats provinciaux de curling ». La nouvelle est qu’au lieu d’un événement masculin et féminin, il n’y aura qu’un seul événement combiné à Calgary en janvier 2021. Espérons que cela crée un événement assez grand pour supporter les coûts et attirer suffisamment d’attention.

In: English Deutsch Italiano Svenska